L’aventure du Moto Club de la Vallée du Roc commence dans les années 30 avec trois amis qui possédaient quelques unes des premières motos de route. Ces trois amis s’amusaient à faire des courses dans un pré, tout proche de la Salle des Fêtes d’Arbis.

Ils modifièrent leurs motos pour les adapter à cette utilisation incongrue, ils enlevèrent des pièces comme les garde-boues, les phares et firent de leurs motos les prototypes de ce qui allait devenir plus tard…des motos de cross !

A cette période, ils travaillaient sur une des propriétés du maire de l’époque, Mme DOMEC. Cette propriété était une vallée naturelle, appelée Vallée du Roc, elle était constituée de pentes abruptes sur toutes ses faces et ils décidèrent d’utiliser cette vallée pour tracer, en quelque sorte, un circuit sur lequel ils pourraient s’adonner librement à leurs courses tout-terrain. Ainsi naquit le circuit de la Vallée du Roc.

Pendant longtemps, le Moto Club a tourné avec des pilotes non licenciés. Le premier pilote possédant une licence FFM fût alors Michel PAYS, actuel 1er Vice-Président du MCVR – Arbis, on était alors en 1966. Il resta le seul pilote FFM pendant 8 ans.

L’histoire du Moto Club fût parcourue de nombreux moments prestigieux. Après avoir été agrandi en 1983, il accueilli le Grand Prix 125cc en 1987. En 1991, Jean Michel Bayle gagne le Grand prix 250cc. Et en 1994, le Moto Club organise le Grand Prix 80cc. Il y eu aussi un Grand Prix Side-car Cross dans les années 90.

Cependant, grâce à Michel PAYS, le Moto Club gagna une envergure internationale bien avant ces Grands Prix prestigieux, encore dans la mémoire de beaucoup d’entre nous.

En effet, dès 1973, Michel eut l’idée de faire venir des pilotes de niveau international provenant de toute l’Europe afin d’organier des « Courses Inter ». Il fit notamment débarquer des pilotes allemands tels que Willy BAUER (Champion du Monde 500cc dans les années 70), SCHULTZ, KAUBELE mais aussi des belges comme RAIHIER et des anglais avec Andy LEE, pour ne citer que lui.

Il faut savoir qu’à son apogée, lors des grandes courses de Side-car Cross notamment, le circuit était assaillit par pas moins de 15 000 spectateurs !!

Mais il fut également un pionnier technique car peu de gens savent que le terrain d’Arbis fut le premier en France, à être équipé d’un système d’arrosage intégré. Cela fut possible grâce à la topographie vallonnée du circuit, le passage d’un ruisseau en plein milieu du tracé et la plantation d’arbres à des endroits soigneusement choisis.

Ainsi, la ville d’Arbis cache en son sein un très beau morceau d’histoire du moto cross français mais aussi international avec ce Moto Club de la Vallée du Roc. Son circuit est impressionnant, rapide, technique et le tout dans un cadre magnifique où les spectateurs ont une vue intégrale du circuit.

Nous espérons tous que ce Moto Club durera encore longtemps, pour le plus grand plaisir des pilotes, des spectateurs mais aussi et surtout des bénévoles qui donnent de leur temps pour que tout ceci soit possible et pour que la Vallée du Roc puisse continuer à écrire l’histoire du Moto Cross.

 

Grand Prix de France 125 , 1987 Jean-Michel Bayle